Les alpinistes du monde entier rêvent d’escalader l’Aconcagua. Le plus haut sommet d’Amérique du Sud attire chaque année des milliers de grimpeurs, qui font le pèlerinage aux latitudes sud de l’Argentine pour atteindre ce grand objectif. Lisez cet article pour plus d’informations.

L’Aconcagua culmine à 6 961 mètres au-dessus du niveau de la mer, ce qui en fait le point le plus élevé des hémisphères ouest et sud. Il fait partie de la majestueuse cordillère des Andes et de l’un des légendaires Sept Sommets (les plus hautes montagnes de chacun des 7 continents).

Alors, que devez-vous garder à l’esprit lorsque vous planifiez votre propre ascension de l’Aconcagua ? Nous avons rassemblé les bases dans 12 conseils de professionnels pour vous aider à planifier votre prochaine aventure d’alpinisme dans les Andes.

1. Où se trouve l’Aconcagua ?

L’Aconcagua est situé dans la province de Mendoza, en Argentine, et fait partie de la Cordillère des Andes.

La belle ville de Mendoza, terre de vin et d’aventure, est le meilleur point de départ pour un voyage d’escalade vers le sommet le plus difficile d’Amérique du Sud. Vous pouvez vous y rendre en empruntant un vol intérieur depuis Buenos Aires (Argentine) ou Santiago (Chili).

2. Quelle est la meilleure saison pour escalader l’Aconcagua ?

La saison d’escalade de l’Aconcagua s’étend de novembre à mars. Le tout dernier jour pour entrer dans le parc provincial de l’Aconcagua est le dernier jour de février.

Comme décembre et janvier sont les mois où le temps est le plus favorable, c’est à ce moment que la plupart des expéditions ont lieu. On considère que la haute saison s’étend du 15 décembre au 31 janvier. N’oubliez pas que le prix du permis d’ascension varie selon les saisons (basse, moyenne, haute).

Enfin, il existe des ascensions exceptionnelles hors saison, bien qu’elles soient exclusivement réservées aux alpinistes très expérimentés.

La durée exacte des saisons est la suivante :

Basse saison : 15 novembre au 1 décembre ; et 21 février au 15 mars

En mi-saison : 1er décembre au 14 décembre ; 1er février au 20 février

Haute saison : 15 décembre au 31 janvier

3. Combien de temps faut-il pour escalader l’Aconcagua ? Quelles sont les principales voies d’escalade ?

Il existe deux voies principales pour escalader l’Aconcagua.

L’ascension de l’Aconcagua par la voie normale est la plus populaire. Elle dure entre 18 et 20 jours, bien qu’il existe des programmes plus courts de 12 jours.

Compte tenu de l’altitude du sommet (6 961 m), l’acclimatation est un élément central de l’itinéraire. C’est l’un des paramètres qui expliquent la durée des différentes expéditions. Ces gammes de jours incluent quelques jours supplémentaires en cas de mauvais temps, de sorte que vous avez toujours la chance d’atteindre le sommet. L’itinéraire normal consiste en la montée par l’arête nord-est, en entrant par la vallée de l’Horcones. Le camp de base se trouve sur la célèbre Plaza de Mulas.

L’itinéraire polonais alternatif – également connu sous le nom de « faux polonais » ou « itinéraire de traversée polonaise » – peut prendre environ 17 jours, et présente un niveau de difficulté similaire à celui de l’itinéraire normal, et ne présente aucune difficulté technique. Elle ne doit pas être confondue avec la Route des Glaciers Polonais (avec ses deux variantes, l’Originale et la Directe), qui consiste à atteindre le sommet par le Glacier des Polonais, ce qui nécessite une expérience de la traversée de glacier.

Un autre itinéraire habituel est l’itinéraire 360°, qui combine l’itinéraire polonais et l’itinéraire normal. Il commence dans la vallée de Vacas et a son camp de base à la Plaza Argentina. Plus tard, la descente est la même que celle de l’itinéraire normal.

D’autres itinéraires beaucoup plus difficiles et exigeants nécessitent une grande expérience de l’escalade de rocher et de glace, comme la montée par la face Sud, qui est un objectif de haut niveau qui ne convient qu’aux alpinistes très avancés et pro.

4. Quelle est la difficulté de l’ascension de l’Aconcagua ?

Pour poursuivre l’ascension de l’Aconcagua, il faut avoir une très bonne condition physique, afin de pouvoir suivre la haute altitude sur une période qui varie entre 18 et 20 jours. Cependant, étant donné qu’il ne s’agit pas d’une ascension difficile d’un point de vue technique, c’est un objectif accessible à des personnes ayant différents niveaux d’expérience.

C’est pourquoi le « Colosse d’Amérique » est considéré comme la plus haute montagne non technique du monde. Une expérience préalable de l’alpinisme est certainement utile, mais elle n’est pas indispensable.

5. Comment choisir un guide pour l’Aconcagua ?

Pour votre sécurité et votre plaisir, recherchez des guides certifiés UIAGM/IFMGA, AAGM (Association argentine des guides de montagne) ou EPGAMT (École provinciale des guides de montagne et de trekking, Mendoza).

Il existe de nombreuses agences spécialisées à Mendoza, mais le plus important est qu’elles travaillent avec des guides qui possèdent l’une des certifications ci-dessus.

6. Quel temps fait-il à l’Aconcagua ?

Pendant la saison d’escalade (novembre-mars), les températures varient considérablement et changent tout au long de la journée et de la nuit. À Plaza de Mulas (camp de base de la voie normale), les températures peuvent descendre jusqu’à -18°C en cas de mauvais temps. Dans les camps d’altitude, la température se situe généralement autour de -25°C. Au-dessus de 5 000 m, les températures inférieures à -20°C sont courantes. Au sommet, les températures peuvent facilement atteindre -30°C.

7. Que faut-il emporter pour l’Aconcagua ? Liste d’équipement

Votre équipement doit être complet et comporter des articles de haute qualité. Voici une liste générale que vous devez revoir avec votre guide avant l’expédition.

Vêtements : sous-vêtements longs, légers, plus ceux de l’expédition, veste polaire et pantalon, parka adaptée aux expéditions, veste imperméable et respirante, pantalon coupe-vent.

Tête : chapeau de soleil, bonnet de laine, lunettes de protection, cagoule, casque de sécurité.

Gants : gants de première couche, et gants imperméables en laine polaire.

Chaussures : chaussures de trekking, bottes d’alpinisme doubles, chaussettes en laine, chaussettes de doublure, sandales

Matériel d’escalade : piolet, crampons, bâtons de ski

Autres équipements : sac de couchage (adapté aux températures mentionnées ci-dessus), crème solaire, écran pour les lèvres, couteau de poche, sacs en plastique

Les guides et les agences s’occupent normalement des tentes et de la nourriture.

8. Groupe ouvert ou voyage privé ?

Les deux alternatives sont possibles. Si vous êtes seul, il existe certainement de nombreuses expéditions ouvertes pour l’itinéraire normal et l’itinéraire à 360° tout au long de la saison. Pour les options plus techniques, il est également possible de faire appel à un guide privé.

9. Combien coûte l’ascension de l’Aconcagua ?

Les prix dépendent de l’itinéraire choisi, des guides ou des agences. Un itinéraire normal, une expédition de 18 jours peut coûter entre 4 000 et 4 500 euros.

Les prix ne comprennent normalement pas les frais de permis d’ascension.

10. Ai-je besoin d’un permis pour escalader l’Aconcagua ?

Il faut un permis officiel pour escalader le mont Aconcagua. Ils sont traités en personne dans la ville de Mendoza, avant l’ascension. La plupart des guides et des excursions offrent leur aide tout au long du processus, bien que le coût du permis ne soit pas inclus dans les frais généraux. Les permis d’ascension pour l’itinéraire normal varient entre 291 et 800 euros, selon la saison et votre nationalité.

11. Comment augmenter les chances d’atteindre le sommet de l’Aconcagua ?

Les trois principales raisons pour lesquelles les gens ne parviennent pas à atteindre le sommet sont les suivantes :

1. Manque d’acclimatation adéquate ou suffisante

2. Mauvais temps

3. Préparation physique insuffisante

La forme physique est bien sûr essentielle pour tenter cette ascension. Mais surtout, la clé est l’acclimatation ! Les itinéraires entre 18 et 20 jours sont pensés dans cette optique et incluent l’ascension d’autres montagnes de la région avant la grande ascension.

Mais si vous préférez un programme avec un itinéraire plus court, une option intéressante est d’utiliser un système d’entraînement en altitude avec une tente hypoxique, afin que vous puissiez vous acclimater pendant que vous êtes encore chez vous (disponible uniquement en location au Canada et aux États-Unis).

12. Quand dois-je réserver mon voyage à l’Aconcagua ?

Il est bien sûr toujours préférable de réserver le plus longtemps possible à l’avance. Les places pour les expéditions pendant la haute saison (de mi-décembre à fin janvier) ont tendance à se vendre rapidement. Ceux de la mi-saison ou de la basse saison ont généralement une meilleure disponibilité. Les guides qui travaillent de manière indépendante prennent généralement un ou deux groupes par saison. Pour augmenter vos chances, pensez à demander votre réservation 6 mois avant le début de la haute saison.